Chercher une Conférence

Macdonald College, the Great War and Commemoration

Conférencier: Wes Cross
Quand: Jeudi 17 novembre 2022, 19h30 à 21h
Où: Édifice Centennial,
       288 boul. Beaconsfield, Beaconsfield, H9W 4A4
Conférence en anglais, suivie d'une période de questions bilingue

2022 11 17WesCross MacdonaldWWI McGillReporter2018 42022 11 17WesCross MacdonaldWWI RichardsonJuliusFromMacdonaldCollegeMagazineSpring1915

En 1914, le Collège Macdonald en était à sa septième année d’existence, mais comme beaucoup d’institutions, il se retrouva propulsé dans ce conflit mondial qui allait porter le nom de Grande Guerre. L’impact sur le Collège a été important. Sur les 354 étudiants et membres du personnel qui se sont enrôlés, 34 ont perdu la vie. Quelles sont leurs histoires et comment ont-ils été commémorés à l’époque et au cours du siècle qui a suivi? Cette présentation examine l’impact et le legs de cette époque.

 

 

2022 11 17WesCross MacdonaldWWI PictureOfHimWes Cross est cofondateur de la Table ronde McGill Remembers formée en 2005 pour sensibiliser à l’existence des documents historiques trouvés dans les archives institutionnelles et à les utiliser. Dans ce rôle, il a parlé sur de nombreux sujets, élaboré du matériel de formation pour les établissements d’enseignement et servi de conseiller sur un certain nombre d’initiatives.
Diplômé de l’Université Concordia, Wes a reçu la Mention élogieuse du ministre des Anciens Combattants en 2014 pour son travail d’élaboration de documents historiques et de sensibilisation du public.

====================================================

History of Centennial Hall

Conférencière: Pauline Faguy-Girard
Quand: Jeudi 20 octobre 2022, 19h30 à 21h
Où: Édifice Centennial,
       288 boul. Beaconsfield, Beaconsfield, H9W 4A4
Conférence en anglais, suivie d'une période de questions bilingue

F 02777az

L'édifice Centennial, devenu le centre culturel de Beaconsfield, a été la maison d'un avocat, d'un magnat du sport à Montréal, d'une douzaine de jeunes filles délinquantes et l'hôtel de ville de Beaconsfield. Cette conférence portera sur l'histoire de l'édifice Centennial, de ses propriétaires et de ce qui l'a précédé.   

  

S 22833 1

Pauline Faguy-Girard est amateur d’histoire depuis plusieurs années et s’intéresse plus particulièrement à l’histoire de Beaconsfield depuis 2004 alors qu’elle se joint à la société historique. Au fil des années, elle a été secrétaire, trésorière et, depuis 2018, présidente de notre société.

================================================

Where was Blue Bonnets in 1897?

Conférencier: Fred Parkinson
Quand: Jeudi 15 septembre 2022, 19h30 à 21h
Où: Édifice Centennial,
       288 boul. Beaconsfield, Beaconsfield, H9W 4A4
Conférence en anglais, suivie d'une période de questions bilingue

2022 09 15FredParkinson BlueBonnet IMG 0889Crop2022 09 15FredParkinson BlueBonnet IMG 0913Crop

 

 Ayant grandi dans les années 1940 en Alberta, chaque année scolaire commençait par remplir un formulaire d’inscription demandant, entre autres, l’endroit de naissance de ma mère. Elle m’avait dit que la réponse était Blue Bonnets, Québec. Je n’y ai jamais accordé beaucoup d’importance, mais ce nom semblait mystérieux, voire exotique, et il refaisait surface dans ma mémoire de temps en temps. Cependant, récemment, ce nom m’est venu à l’esprit si souvent que c’en est devenu une obsession. Dans le but d’apprendre où se trouvait Blue Bonnets, et avec l’espoir de localiser le lieu de naissance de ma mère, j’ai joint les rangs de la Société de l’histoire des familles du Québec (Quebec Family History Society). En suivant leurs conseils, ainsi que ceux d’autres experts dans le domaine, j’ai passé les deux dernières années à la recherche d'informations qui pourraient fournir les détails manquants.

Cette conférence illustrée nous guide à travers l’histoire locale de Montréal, en commençant par l’hippodrome Blue Bonnets, le dernier endroit portant encore ce nom en 2003, jusqu’au lieu où se trouvait la communauté de Blue Bonnets, et même jusqu’à la ferme où ma mère est née.

 

 

 

 

DSC08067zFred (Evans) Parkinson est Ingénieur civil/hydraulique à la retraite. Pendant 45 ans, Fred a travaillé en tant qu’ingénieur dans le domaine de l’hydro-électricité et de la navigation maritime. Il a été responsable d’études visant à améliorer l’opération des écluses de la voie maritime dans les conditions de glace au printemps et à l’automne. Il a également participé aux études sur modèle réduit pour élargir et approfondir le chenal de navigation en aval de Montréal. D’autres études sur des modèles plus limités ont permis la mise au point de systèmes d’opération de plusieurs écluses sur les canaux Trent, Rideau, ainsi qu’outre-mer pour le canal Panama. En novembre 2017, il donna une conférence sur la voie maritime du St-Laurent aux membres de la Société historique Beaurepaire-Beaconsfield.

 

===========================================================

 

F. Moyra Allen (OC) and her Legacy to Nursing:
An Innovative Approach to Health Care in Beaconsfield-Pointe-Claire (1976-1979)

Conférencière: Margaret Purden, RN, PhD
Quand: Jeudi 19 mai 2022, 19:30
Où:En mode virtuel avec l'application ZOOM
Conférence en anglais, suivie d'une période de questions bilingue. 

2022 05 19MoyraAllen McGillDans la foulée de la Journée nationale des infirmières et infirmiers célébrée le 12 mai, cette conférence mettra en vedette les réalisations de Dre F. Moyra Allen (1921-1996), professeure et chercheuse renommée en sciences infirmières et Officier de l’Ordre du Canada. Dre Allen a longtemps résidé à Beaconsfield.
Le rapport de 1974, Une nouvelle perspective sur la santé des Canadiens, de Marc Lalonde, ancien ministre de la Santé nationale et du Bien-être social, a suscité un appel en faveur de projets novateurs pour promouvoir la santé et faire progresser les soins de santé. Dre Allen s’est montrée à la hauteur de la situation et a été l’une des premières infirmières au Canada à recevoir d’importants fonds d’infrastructure et de recherche du Programme national de recherche et de développement en santé (PNHA) pour établir un centre de soins infirmiers, The Workshop: A Health Resource - L'atelier à votre santé dans sa ville natale de Beaconsfield. Au début de sa carrière en 1977, Margaret 16 1487001Purden a été l’une des premières infirmières engagées par Dre Moyra Allen pour faire progresser le rôle important des soins infirmiers dans les soins de santé. Bien que le centre n’ait opéré que de 1977 à 1979, le travail qui y a été effectué a contribué à de nombreuses avancées importantes dans la formation et la pratique des sciences infirmières.

 

La professeure Margaret Purden a terminé ses études de premier cycle et de doctorat en sciences infirmières à l’Université McGill. Elle est directrice scientifique du Centre de recherche en sciences infirmières de l’Hôpital général juif depuis 1999, directrice du Bureau de l’éducation interprofessionnelle de la Faculté de médecine et des sciences de la santé de l’Université McGill depuis 2016, professeure agrégée à l’École des sciences infirmières Ingram et chercheuse principale à l’Institut Lady Davis de recherche médicale.

 ===========================================================

Slavery in Quebec: History jumps the track

Conférencier: Frank Mackey
Quand: Jeudi 21 avril 2022, 19:30
Où: En mode virtuel avec l'application ZOOM
Conférence en anglais, suivie d'une période de questions bilingue.

Que diriez-vous si on affirmait que les fours crématoires Nazis s’étaient éteints en 1975 avec la fin de la Seconde Guerre mondiale? Ridicule, n’est-ce pas? Trente ans trop tard. Affirmer que le 1er août 1834 marque la fin de l’esclavage au Québec est tout aussi déplacée. C’est trente ans trop tard. Pourtant le gouvernement canadien a décrété qu’en souvenir de cette date de 1834, le 1er août sera désormais la « Journée nationale de l’émancipation ».

2022 04 21FrankMackey 1788SlaveAd

Screenshot 2022 04 11 115107Né à Lachine en 1947, Frank Mackey a grandi à Beauharnois et a fait carrière dans la presse écrite en Alberta, à Terre-Neuve, Montréal, Québec et Londres. Il a pris sa retraite en 2008. Lui et son épouse ont trois enfants adultes. Il est l’auteur de trois livres, un sur les premiers bateaux à vapeur à l’ouest de Montréal : Steamboat Connections: Montreal to Upper Canada 1816-1843 (2000), et deux sur les afro-descendants de Montréal, intitulés Black Then: Blacks and Montreal 1780s-1880s (2004), et Done with Slavery: The Black Fact in Montreal 1760-1840 (2010), ce dernier traduit en français sous le titre L’esclavage et les Noirs à Montréal, 1760-1840 (2013). Son dernier livre, The Great Absquatulator, doit paraître prochainement.

 ===========================================================

Les femmes au Laboratoire de Montréal et à Beaurepaire

Conférencier: Gilles Sabourin
Quand: Jeudi 17 mars 2022, 19:30
Où: en mode virtuel sur ZOOM
Conférence en français, suivie d'une période de questions bilingue.

2022 03 17GillesSabourin HouseBeaurepaire

Durant la deuxième Guerre mondiale, un laboratoire secret étudiant l’énergie nucléaire s’installe au sein de l’Université de Montréal, accueillant de grands scientifiques européens et canadiens. Pour souligner la journée des femmes ayant lieu le 8 mars, Gilles Sabourin nous fera part de la contribution non négligeable qu’ont pu apporter les femmes à ce projet. Alma Chackett, une chimiste sur le projet, a fourni à Gilles la photo d’une maison à Beaurepaire mise à la disposition des scientifiques pour venir s’y reposer.

2022 03 17 082612Gilles Sabourin est ingénieur dans le domaine nucléaire, spécialisé dans la sûreté des centrales. Il a travaillé pendant plus de vingt ans pour le bureau montréalais d'Énergie atomique du Canada. Il a consacré quinze ans de sa vie à mener une enquête sur l'aventure atomique montréalaise pendant la Seconde Guerre mondiale. « Montréal et la bombe » présente une partie de ses découvertes.

Le livre "Montréal et la bombe" s’est mérité le Prix Hubert-Reeves 2021 de l’Association des communicateurs scientifiques du Québec

Vous pouvez lire un extrait de ce livre sur le site de la maison d'édition Septentrion:

https://www.septentrion.qc.ca/catalogue/montreal-et-la-bombe

et voici le lien vers l'éditeur de la version anglophone:

https://www.barakabooks.com/catalogue/montreal-and-the-bomb/

 

Si vous reconnaissez la maison sur la photo prise par Ken Chackett, veuillez communiquer avec nous.

 ===========================================================

Christ Church Beaurepaire: Mid-20th Century Youth Programs

Conférencier: Adrian Willison
Quand: Jeudi 17 février 2022, 19:30
Où: En mode virtuel
Conférence en anglais, suivie d'une période de questions bilingue.

2022 02 17AdrianWillison ChristChurchBeaurepaire New Drawing

Adrian Willison nous décrira les programmes mis à la disposition des jeunes par l'église Christ Church de Beaurepaire, de 1950 jusqu'aux environs de 1975. 2022 02 17AdrianWillison NewsPaper FellowshipArctic

Adrian Willison, descendant de Loyalistes, est membre de Heritage Branch of United Empire Loyalists’ Association of Canada, membre à vie de Missisquoi History Society et membre de longue date de la Société historique Beaurepaire-Beaconsfield. Il est très intéressé par l’histoire canadienne, dont celle de la région de Chelsea en Outaouais, où certains de ses ancêtres s’étaient installés. Adrian Willison a été résident de Beaurepaire et membre de l’église Beaurepaire Christ Church toute sa vie. Sa sœur et lui ont participé aux programmes offerts pour les jeunes par cette église.

 

Adrian Willison, comme conférencier, nous a déjà présenté les sujets suivants:

Novembre 2007: The American Revolution on Lake Saint Louis and its Shores
Janvier 2010 : Kensington Gardens: World Class Architecture in Beaurepaire
Février 2014 : The Black Loyalists of the American Revolution, 1775-1783
Avril 2017 : 1867-Confederation-2017; Honouring its Empire Loyalist Foundations: Sir Charles Tupper, Prime Minister – A History

===========================================================

Aislin’s Favourite COVID Cartoons from Around the World

Conférencier: Terry Mosher, alias Aislin2022 01 20TerryMosher COVID Graphic
Quand: Jeudi 20 janvier 2022, à 19:30
Où: En mode virtuel
Conférence en anglais, suivie d'une période de questions bilingue.


TN2Terry Mosher
a été caricaturiste depuis 1967 sous le nom de plume Aislin. Bien que sa carrière de caricaturiste se soit principalement déroulée au journal anglophone The Montreal Gazette, son œuvre a été reproduite un peu partout. Plusieurs de ses 14 000 caricatures font maintenant partie de la collection du Musée McCord de Montréal. Au cours des années, Mosher a écrit ou participé à l’écriture de plus de 52 livres.

Dans son dernier livre, il a assemblé des œuvres ayant pour thème COVID-19 provenant de caricaturistes à travers le monde. Les ventes de son dernier livre permettent d’amasser des fonds pour les soins communautaires de santé. Pour plus d’informations, voir http://www.aislin.com/wordpress/about-aislin/

===========================================================

George M. Brewer and the Music Scene in Montreal 
during the First Half of the 20th Century

Conférenciers: Lorne Huston et Marie-Thérèse Lefebvre
Quand: Jeudi 18 novembre 2021, 19:30 à 21:00
Où: À confirmer - En mode virtuel
Conférence principalement en anglais avec une introduction et une courte partie de la présentation principale en français, suivie d'une période de questions bilingue.

2021 11 18GeorgeBrewerPortraitParHolgateResizePortrait de George M. Brewer vers 1929-1930, par Edwin Holgate.
Musée des beaux-arts de Montréal. Photographe: Christine Guest.

George M. Brewer (1889-1947), oublié depuis longtemps, était un personnage fascinant de la scène musicale à Montréal au cours de la première moitié du XXe siècle. Sa profession était organiste à l’église Church of the Messiah, nom de l’église Unitarian Church of Montreal à cette époque. Par goût personnel, il était producteur de théâtre – de pièces médiévales. Mais surtout, c’était un éducateur. Il interprétera des adaptations pour orgue, de musiques rarement entendues à Montréal, musiques qu’il découvrit et collectionna au cours de ses nombreux voyages partout en Europe et ailleurs. Et il ne se contentait pas de jouer la musique, il en parlait aussi et la situait dans son contexte historique, philosophique et musical.

Son histoire, fort intéressante en soi, l’est encore plus lorsque nous essayons de comprendre qui l’écoutait et qui le soutenait. Nous découvrons un riche réseau de clubs, de sociétés et d’associations auxquels Brewer a appartenu, du côté anglophone principalement, mais aussi du côté francophone. Du Pen & Pencil Club à la Société Casavant, du Masonic Study Club au Conservatoire de musique du Québec, Lorne Huston et Marie-Thérèse Lefebvre nous présenteront cet environnement dynamique des mélomanes à Montréal pendant l’entre-deux-guerres.

 

2021 11 18LorneHustonLorne Huston est détenteur d’un doctorat en histoire de l’Université Concordia et d’une maîtrise en sociologie de l’Université de Montréal. Il a fait des recherches sur l’histoire des arts dans le Montréal anglophone depuis qu’il a pris sa retraite de l’enseignement au Cégep Édouard-Montpetit en 2010. En plus du livre qu’il a coécrit avec Marie-Thérèse Lefebvre sur le musicologue montréalais George M. Brewer, il a également écrit des articles sur l’Art Association et sur Samuel Morgan-Powell, critique d’art et de théâtre au Montreal Daily Star (1913-1953).

 

2021 11 18Marie ThereseLefebvre PDanielCharpentierMarie-Thérèse Lefebvre, détentrice d’un doctorat en musicologie de l’université de Montréal, y a été professeure de 1981 à 2010, vice-doyenne aux Études supérieures entre 1993 et 1998 et doyenne par intérim en 1997–1998. Professeure émérite de la Faculté de musique de l'Université de Montréal et spécialiste de l'histoire de la vie musicale au Québec, Marie-Thérèse Lefebvre a publié plusieurs livres et articles sur divers compositeurs, dont Auguste Descarries, Serge Garant, Rodolphe Mathieu, Gilles Tremblay et Jean Vallerand, ainsi qu'une Chronologie musicale du Québec (1535-2004) (Septentrion, 2009) écrite en collaboration avec Jean-Pierre Pinson.

 

Le livre "George M. Brewer et le milieu culturel anglophone montréalais, 1900-1950" écrit par Lorne Huston et Marie-Thérèse Lefebvre, Éditions Septentrion 2020, peut être feuilleté en partie chez l'éditeur:

https://www.septentrion.qc.ca/catalogue/george-m-brewer-et-le-milieu-culturel-anglophone-montrealais

 ===========================================================

The history of Dowker Island

Conférencier: Guido Socher
Quand: Jeudi 21 octobre 2021, 19:30 à 21:00
Où: En mode virtuel
Conférence en anglais, suivie d'une période de questions bilingue

2021 10 21GuidoSocher Dowker island sunrise2020 09 08

Guido Socher est un résident de Baie-d'Urfé. L’Île Dowker le fascine depuis toujours. Cette île est une véritable île aux trésors renfermant quelques ruines cachées. Depuis déjà plusieurs années, il explore cette île située exactement au confluent des eaux de la rivière Outaouais et du fleuve Saint-Laurent.

Voici le lien vers son site internet sur l'île Dowker:

http://linuxfocus.org/~guido/book-a-history-of-the-town-of-baie-d-urfe/dowker/index.html

 

Voir aussi sur notre site, un texte en anglais de Francine Ranger sur l'île Dowker, gagnante du Prix Roberta-Angell 2012:

Dowker IslandIllustration 1Illustration 2

 

 

===========================================================