Chercher une Conférence

Explosions à LaSalle

ConférS 16080mz 1encier: Denis Gravel2019 03 21DenisGravel ExplosionCoinBergevinEtJean Milot
Quand: Jeudi 21 mars 2019, 19h30 à 21h
: Édifice Centennial Hall,
       288 boul. Beaconsfield, Beaconsfield, H9W 4A4

Conférence en français, suivie d'une période de questions bilingue

Denis Gravel fait état des explosions à LaSalle en 1956, 1965 et 1966 (Monsanto): causes, conséquences, contexte de l'époque, etc. et plus précisément de l'explosion du 1er mars 1965 qui avait fait 28 morts à cause d’une fuite de gaz naturel.

Denis Gravel est historien. À titre d'auteur ou de coauteur, il a participé à la recherche et à la rédaction d'une quarantaine de livres ou de rapports de recherche. Sa spécialité est l'histoire des municipalités qu'elles soient rurales ou urbaines. Le patrimoine bâti et la société québécoise complètent fort bien ses principaux champs d'intérêt.

===============================================

Model Farmer:

Robert Reford and the Origins of Macdonald College in Ste-Anne-de-Bellevue

Conférencier: Alexander RefordMacfarm 2
Quand: Jeudi 21 février 2019, 19h30 à 21h
Où: Édifice Centennial Hall,
       288 boul. Beaconsfield, Beaconsfield, H9W 4A4

Conférence en anglais, suivie d'une période de questions bilingue

L’association de la famille Reford avec la maison Beaurepaire ou Amable-Curot à la Pointe Thompson est bien connue des membres de la Société historique Beaurepaire-Beaconsfield. Par contre, ce qui l’est moins, c’est le rôle de Robert Reford dans la création d’une ferme modèle dans la ville voisine de Ste-Anne-de-Bellevue – ferme qui est à la base de l’actuel campus Macdonald de l’Université McGill.
Robert Reford n’était pas un agriculteur, mais un entrepreneur prospère de Montréal. Il était également le principal exportateur vers le Royaume-Uni de bovins canadiens vivants. En 1891, il commença à développer une ferme modèle sur la propriété de Crévier qu’il acheta, au nord de Ste-Anne-de-Bellevue. Il décrivit l’impressionnant complexe de granges et de dépendances qu’il avait construit comme « le meilleur au Canada, sinon en Amérique ». Les journalistes de l’époque acquiescèrent. La ferme était également une vitrine pour un troupeau de vaches laitières primées Ayrshire, importées d’Écosse, rassemblées par l’un des meilleurs éleveurs au pays. Tandis que sa propriété gagnait en notoriété, devenant l’une des fermes expérimentales du Dominion, il convainquit le magnat du tabac, Sir William Macdonald, de faire de celle-ci un élément clé de son zèle et de ses discours en faveur de l’agriculture moderne et de l’éducation rurale.
L’histoire de ces quelques acres aide à mettre en lumière une époque et une période. En parcourant les archives familiales et les archives agricoles, Alexander Reford a rassemblé l’histoire des épreuves et des tribulations résultant des efforts de son ancêtre pour créer l’une des principales fermes modèles du continent.

S 15817 1Alexander Reford est directeur des Jardins de Métis / Reford Gardens. Ayant complété des études à l’université de Toronto et Oxford University, il est l’auteur de plusieurs livres sur l’histoire et les jardins du Québec:

  • Des jardins oubliés 1860-1960,
  • Guidebook to the Reford Gardens,
  • Au rythme du train 1859-1970,
  • Elsie’s Paradise – Reford Gardens,
  • Treasures of Reford Gardens - Elsie Reford’s Floral Legacy,
  • The Metis Lighthouse.

Récemment, M. Reford a réalisé l’exposition Fleurs d’armes / War Flowers présentée au Château Ramezay – Musée et site historique de Montréal du 24 octobre 2018 au 31 mars 2019.  

 

 

================================================

The Compass, despite the Aspergillum:
Introduction to the History of Freemasonry

Conférencier: Jacques G. Ruelland, Ph.D.
Quand: Jeudi 17 janvier 2019, 19h30 à 21h
: Édifice Centennial Hall,
       288 boul. Beaconsfield, Beaconsfield, H9W 4A4

Conférence en anglais, suivie d'une période de questions bilingue

2019 01 17JacquesRuelland CompasquerreN2019 01 17JacquesRuelland GoupillonNL’esprit des Lumières du XVIIIe siècle se joint aux premiers colons venus d’Europe pour peupler la Nouvelle-France. Concrétisant cet esprit, la franc-maçonnerie, organisée en Grande Loge à Londres dès 1717 et introduite en France vers 1725, s’installe rapidement en Amérique du Nord. Mais ici, elle aura de suite un combat à mener : celui de la liberté de pensée, face à une Église catholique intolérante. Le conférencier décrira ce parcours et répondra aux questions que tout le monde se pose et que personne n’ose poser.

S 15714

Jacques G. Ruelland, Ph.D., professeur retraité du Département de philosophie du Collège Édouard-Montpetit et du Département d’histoire de l’Université de Montréal, auteur de 48 ouvrages. Dans la franc-maçonnerie : PDDGM (District 4 de Montréal, GLQ) et PGSec (GLQ); actuellement : GSec du

RÉAA du Canada, Vallée de Montréal, et Bibliothécaire (GLQ).2019 01 17JacquesRuelland Temple

 

 

 

 

===============================================

Sir Wilfrid Laurier: The Man, the Collectables

Conférencier: Jean-Pierre Dion, Ph. D.S 14226z 1
Quand: Jeudi 20 septembre 2018, 19h30 à 21h
: Édifice Centennial Hall,
       288 boul. Beaconsfield, Beaconsfield, H9W 4A4

Conférence en anglais, suivie d'une période de questions bilingue

2018 09 20JPDion 1901ou1904WifridLaurierWilfrid Laurier (1841-1919) a été chef du Parti libéral du Canada durant plus de 30 ans et Premier ministre du Canada pendant 15 années consécutives (1896-1911). Très populaire au cours de sa vie et même après sa mort, Laurier demeure l'un des hommes d’état canadiens les plus admirés. Il n'est pas surprenant qu'il y ait plus de souvenirs (objets de collection) liés à Laurier qu'à tous les autres Premiers ministres réunis. Cette conférence décrira certains objets de collection se rapportant à Laurier: peinture, photographies, meubles, assiettes de céramique, verrerie, articles de fumeur, livres et autres, les mettant en lien avec certains événements de sa vie.

2018 09 20JPDion 1906PlaqueMuraleLaurierParRidgways

2018 09 20JPDion IMG 9146ChaiseLaurier1896

 

 

 

Jean-Pierre Dion, Ph.D., est professeur retraité de l'Université du Québec à Montréal. Depuis près d'une cinquantaine d'années, il collectionne, avec son épouse Jacqueline Beaudry Dion, le patrimoine canadien des 19e et 20e siècles, notamment les livres anciens, la céramique et le verre, des sujets sur lesquels le couple a fait de nombreuses conférences et publications. Il y a quelques jours, le couple lançait d'ailleurs un dixième livre: Peinture sur porcelaine dans les institutions religieuses au Québec, 1890-1955. Au fil des ans se sont accumulés divers mementos de Wilfrid Laurier que le conférencier d'aujourd'hui nous présente en les situant dans leur contexte.

The Boer War 1899-1902

Conférencier: James (Jim) Vanstone, M.A., Ph.D.
Quand: Jeudi 15 novembre 2018, 19h30 à 21h
: Édifice Centennial Hall,
       288 boul. Beaconsfield, Beaconsfield, H9W 4A4

Conférence en anglais, suivie d'une période de questions bilingue

2018 11 15JimVanstone BoerWarConcentrationcampEn 1899, la guerre des Boers d’Afrique du Sud commence entre l’Empire britannique et les Boers du Transvaal et de l’État libre d’Orange. Les Boers, également connus sous le nom d’Afrikaners, descendent des premiers colons hollandais d’Afrique australe. La Grande-Bretagne prend possession de la colonie hollandaise du Cap en 1806, pendant les guerres napoléoniennes, provoquant la résistance des Boers indépendantistes, irrités par l’anglicisation de l’Afrique du Sud et la politique anti-esclavagiste de la Grande-Bretagne. En 1833, les Boers entament leur exode vers le territoire tribal africain, où ils fondent les républiques du Transvaal et de l’État libre d’Orange. Les deux nouvelles républiques vivent pacifiquement avec leurs voisins britanniques jusqu’en 1867, lorsque la découverte de diamants et d’or dans la région rend inéluctable un conflit entre les États boers et la Grande-Bretagne. Des escarmouches avec la Grande-Bretagne reprennent dans les années 1890 et, en octobre 1899, une véritable guerre survient. Dès la mi-juin 1900, les forces britanniques conquièrent la plupart des grandes villes boers et annexent officiellement leurs territoires, mais les Boers lancent une contre-offensive de guérilla, frustrant les occupants britanniques. À partir de 1901, les Britanniques mettent en place une stratégie de recherche systématique et de destruction de ces unités de guérilla, tout en rassemblant les familles des soldats boers dans des camps de concentration. En 1902, les Britanniques écrasent finalement la résistance des Boers, et le 31 mai de cette même année, la paix de Vereeniging est signée, mettant fin aux hostilités. Le traité reconnaît l’administration militaire britannique sur le Transvaal et l’État libre d’Orange et décrète une amnistie générale pour les forces boers. En 1910, les britanniques créent l’Union d’Afrique du Sud, réunissant la province du Transvaal, l’État libre d’Orange, la province du Cap et celle du Natal.

S 15225 1James (Jim) Vanstone est né et a grandi à Windsor, en Ontario. Tout en se spécialisant en histoire et en philosophie à l’Université de Windsor, Jim a été élu président de la société d’histoire connue sous le nom de Lord Acton Club. Détenteur d’un baccalauréat spécialisé en histoire et récipiendaire de la médaille d’or de l’Université de Windsor en histoire, Jim s’est inscrit à l’Université Queen’s à Kingston, en Ontario, dans la concentration en histoire « impériale », maintenant plus populairement appelée « histoire du tiers-monde ». Il obtient sa maîtrise (1967) et son doctorat (1974) de Queen’s. Faisant de la recherche pour son doctorat en Afrique du Sud (1969-1970), Jim a passé un an en Afrique. De retour à Queen’s, Jim enseigna l’histoire impériale pendant un an avant d’entamer une carrière au Collège John Abbott à Ste-Anne de Bellevue en 1972, où il enseigna l’histoire pendant 45 ans, jusqu’à sa retraite en 2017. Jim a été élu membre du Conseil académique du Collège John Abbott (1974-2017), président du Comité de perfectionnement professionnel du corps professoral (1975-2017), au Conseil des gouverneurs du Collège (1979-1985) et a siégé au Comité de coordination des programmes académiques, en plus de plusieurs implications au sein de l’Église Unie du Canada, du Conseil des gouverneurs du United Theological College de l’Université McGill et du Montreal School of Theology de l’Université McGill dont il est actuellement le président.

===============================================

Interethnic Relations in the Great War;

Demystification of the Oppressed French-Canadian Soldier's Myth

S 14820 2Conférencier: Céleste Lalime

W1 096

Quand: Jeudi 18 octobre 2018, de 19h30 à 21h
: Édifice Centennial Hall,
       288 boul. Beaconsfield, Beaconsfield, H9W 4A4

Conférence en anglais, suivie d'une période de questions bilingue

 

 

 

 

 

 

Au Québec, la mémoire de la Grande Guerre renvoie automatiquement à une vision douloureuse de l’évènement. Créée et alimentée par des souvenirs à forte charge émotive tels la crise de la conscription, les émeutes de Pâques et l’inhospitalité de l’Armée canadienne envers les combattants canadiens-français, cette mémoire est non seulement négative, mais également victimisante. Acceptée et intégrée autant dans l’historiographie que dans la croyance collective, cette thèse du soldat canadien-français opprimé sera confrontée aux sources dans le cadre de cette conférence. En utilisant la presse anglophone et les témoignages de combattants, cette présentation lèvera le voile sur le regard anglo-saxon envers les Canadiens français et dans une plus large mesure, des relations interethniques durant la guerre.

Céleste Lalime est historienne, conférencière et professeur d’histoire. Ayant obtenu la plus haute distinction pour son mémoire de maîtrise en histoire réalisé à l’Université de Montréal, elle enseigne aujourd’hui l’histoire au Collège Bourget en plus de participer à diverses conférences et colloques internationaux et interuniversitaires au sujet de la Première Guerre mondiale. Elle a travaillé sur les champs de batailles en France à Vimy et Beaumont-Hamel en tant que guide-interprète et agente de recherche et participe présentement à l’élaboration d’un ouvrage sur les Fusiliers Mont-Royal dirigé par le Ministère de la défense nationale.

En 2017-2018, la Société historique Beaurepaire-Beaconsfield vous présente des conférences variées sur l'histoire.

Nos conférences ont lieu le 3e jeudi du mois, de 19h30 à 21h.

Bienvenue à tous. 

Gratuit pour les membres; $2 pour les non-membres. 

Devenez membre pour seulement $5 par année. 

Information : Contactez-nous

===========================================================

Pierre LeSueur and Marguerite Messier travelling from Montréal to Louisiana in 1704 and 1705 for a new life, in a new colony

ConférencierMarcel Lussier, Ing., M.Sc.

Quand : Jeudi 17 mai 2018, de 19h30 à 21h

 :       Édifice Centennial Hall
             288, boul. Beaconsfield, Beaconsfield, H9W 4A4

Conférence en anglais. Période de questions bilingue.

 

2018-05-17MarcelLucier PierreLeSueur SiouxPierre LeSueur, coureur des bois, explorateur et commerçant, a décidé de migrer en Louisiane et d'établir sa famille dans la région de Biloxi, un nouveau fort français sur le Golfe du Mexique. Il a navigué de la France aux Caraïbes sur un bateau appelé le Pélican. Premier arrêt à Saint-Domingue (Haïti), puis à Cuba.2018-05-17MarcelLussier La salle expedition

Pendant ce temps, son épouse, Marguerite Messier, et leurs cinq enfants quittent Montréal en canots vers les Grands Lacs, passant l'hiver au fort Michillimakinac. Au printemps, elle a voyagé vers le sud par le fleuve Mississipi et est arrivée au fort Biloxi en juin 1705.

La conférence vous expliquera le chemin, les difficultés et les surprises rencontrées par les deux membres du couple LeSueur!2018-05-17MarcelLussier LaSalle1669

 2018-05-17MarcelLussier Louisiane9

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Notre conférencier, Marcel Lussier, a été ingénieur sanitaire et conseiller en environnement pendant 22 ans pour Hydro-Québec (retraité en 2003).

Trois ans (2003-2005) à titre de président d'un groupe consultatif en environnement de la Commission mixte internationale Canada-États-Unis qui étudie les niveaux d'eau du lac Ontario et du fleuve Saint-Laurent.

Chercheur (ou enquêteur) et conférencier lors de conférences historiques ou environnementales, telles que FRONTENAC, LASALLE, D'IBERVILLE ou les CHANGEMENTS CLIMATIQUES et les PROBLÈMES DE L'EAU.

Membre de différentes sociétés historiques et député de Brossard-LaPrairie (2006-2008).

Murder Will Out – Two Centuries Later

 ConférencierJohn Kalbfleisch

Quand : Jeudi 19 avril 2018, de 19h30 à 21h

 :       Édifice Centennial Hall
             288, boul. Beaconsfield, Beaconsfield, H9W 4A4

Conférence en anglais. Période de questions bilingue.

2018-04-19AStainCoverRobert Watson était un membre de la famille de l’importante minoterie Ogilvie. En 1827, lorsqu’un coup de fusil de chasse l’atteint au dos, non seulement cela horrifie la ville de Montréal en pleine effervescence, mais cela devient également un mystère qui perdure encore aujourd’hui : qui a tué l’innocent Watson, et pourquoi ? M. Kalbfleisch a longtemps été fasciné par le crime, et son nouveau roman, A Stain Upon the Land, débat de ces deux obsédantes questions.


2018-04-19Kalbfleisch1Longtemps journaliste au Montreal Gazette, John Kalbfleisch a commencé à écrire une chronique régulière sur l’histoire de la ville pour le journal en 2000. Son roman, A Stain Upon the Land, a été publié en juin 2017. Il est également l’auteur de Le cadeau royal: Histoire de la ville de Mont-Royal / The Royal Gift: a History of Town of Mount Royal (2013) et This Island In Time: Remarkable Tales from Montreal’s Past (Véhicule Press, 2008), et est co-auteur de Montreal’s Century: a Record of the News and People Who Shaped the City in the 20th Century (Trécarré, 1999).

Pirates of North Atlantic

David Kirke and Elcid Barrett

 

 2018 02 1

Conférencier: Roy Wright

Quand:   Jeudi 15 février 2018, de 19h30 à 21h

Où:         Édifice Centennial Hall

               288, boul. Beaconsfield, Beaconsfield H9W 4A4

 

Conférence en anglais suivie d'une période de questions bilingue.


 

Bien que moins célèbre que les Caraïbes, l'Atlantique Nord a eu sa part de bretteurs romantiques.
Les provinces de l'Atlantique et le Québec revendiquent des trésors enfouis et autres formes de folklore, mais aussi des personnages historiques vraiment importants. Nous nous concentrerons sur un représentant de chaque tradition: Elcid Barrett, folkloriquement plus célèbre aujourd'hui que même Captain Kidd, grâce à Stan Rogers, et David Kirke, qui fut fait chevalier pour avoir capturé Québec des mains de Champlain en 1629. Leurs histoires éclairent le rôle que les pirates et corsaires ont joué dans notre histoire et notre mythologie, et leur sort à la retraite met en évidence les avancées sociétales réalisées depuis lors, sinon une gestion politique plus éclairée. En effet, nous vivons encore à l'ère du piratage.