Nos conférences ont lieu le 3e jeudi du mois, à partir de 19:30.

Bienvenue à tous.

Pour la saison 2022-2023, nos tarifs sont les suivants:

Cotisation membre pour l'année (juin à mai) : 10$ par personne; tarif spécial 5$ pour les résidents de Beaconsfield

Entrée à nos conférences mensuelles : 5$ pour les non-membres, gratuit pour les membres

Devenez membre

Le SHBBHS est financé par des fonds privés. 

Nous remercions Roberta Angell pour son legs qui contribue au financement de nos conférences.

Information : Contactez-nous

===========================================================

Grandad's Montreal, 1901

Conférencier: Robert N. Wilkins
Quand: Jeudi 19 janvier 2023, 19h30 à 21h
Où: Édifice Centennial,
       288 boul. Beaconsfield, Beaconsfield, H9W 4A4
Conférence en anglais, suivie d'une période de questions bilingue

2023 01 19RobertNWilkins GrandfatherGrandmotherWilkinsc.1901Après avoir expliqué la raison pour laquelle il a écrit ce livre et le titre du livre, M. Wilkins nous présentera quelques-uns des événements qui se sont déroulés au cours de la première année du XXe siècle : La mort de la reine Victoria et la façon dont cette nouvelle a été accueillie à Montréal; le grand incendie de l'édifice de la Chambre de commerce à la fin janvier; le décès des Redpath en juin 1901, qui étaient le résultat de l’une des histoires de fusillade les plus étranges de l’histoire de cette ville; la visite royale de septembre 1901, …

2023 01 19RobertNWilkins robertnwilkinsNé à Montréal en 1947, Robert N. Wilkins a étudié aux universités Concordia, Carleton et McGill. Professeur au niveau secondaire dans la région de Montréal durant plus de 35 années, il a aussi publié des articles pour différents journaux dont le trimestriel « Connections » de Quebec Family History Society, Westmount Examiner, Suburban, Montreal Gazette et, à l’occasion, d’autres journaux nationaux. Il a publié deux livres, « Montreal, 1909 » (Shoreline Press, 2017) et « Montreal Recorder’s Court, 1906 » (en 2020) avant son plus récent livre « Grandad’s Montreal, 1901 » (en 2022).

===========================================================

The Lost and Found Z(S)amenhofs of Montreal ... and Beaconsfield

Conférencière: Yevgeniya Amis
Quand: Jeudi 16 février 2023, 19h30 à 21h
Où: Édifice Centennial,
       288 boul. Beaconsfield, Beaconsfield, H9W 4A4
Conférence en anglais, suivie d'une période de questions bilingue

2023 02 16YevgeniyaAmis ZamenhofEn 1910, L.L. Zamenhof, le créateur de la langue espéranto, a fait son premier et seul voyage en dehors de l’Europe. C’était pour participer au Congrès international d’espéranto à Washington, DC. Mais ce que très peu de gens savent, c’est que non seulement il a visité Washington, DC, mais aussi Montréal et, oui!, Beaconsfield! Pourquoi Beaconsfield? Parce que certains de ses proches parents ont immigré à Montréal dans les années 1880 et ont également eu leur résidence d’été à Beaurepaire - Beaconsfield. Yevgeniya nous dira tout ce qu’il faut savoir sur les Zamenhofs du Canada, perdus et retrouvés.

Yevgeniya Amis parle espéranto tous les jours avec son mari Joel. Elle a été rédactrice en chef d’un magazine socioculturel en espéranto (Kontakto). Elle a récemment créé, en tant que dramaturge et productrice, la pièce de théâtre « 1910 » - une histoire originale sur la visite de Zamenhof à Montréal qui a été mise en scène lors du Congrès mondial d’espéranto 2022 à Montréal. Elle et son mari, le révérend Joel Amis (le titulaire de Christ Church à Beaurepaire) faisaient partie du comité organisateur de ce Congrès mondial (le deuxième dans cette partie du monde... après celui de 1910 à Washington). Yevgeniys effectue actuellement une recherche historique sur la famille de Zamenhof à Montréal qui devrait paraître sous forme de livre. Plusieurs autres activités en espéranto occupent ses temps libres (écriture, édition, chant, etc.). Elle travaille pour l’Office national du film.

 ================================================

THE FOREVER YOUNG CENTENARIAN:

The Black Watch Window of The Church of St. Andrew and St. Paul

Conférencière: Donna George
Quand: Jeudi 16 mars 2023, 19h30 à 21h
Où: Édifice Centennial,
       288 boul. Beaconsfield, Beaconsfield, H9W 4A4
Conférence en anglais, suivie d'une période de questions bilingue

2023 03 16DonnaGeorge Black Watch Window credit Merritt
Le vitrail des Black Watch qui domine entièrement le sanctuaire de l’église St. Andrew and St. Paul a été dévoilé par le général Sir Arthur Currie il y a plus de 100 ans, le dimanche du Souvenir de 1921. Même avant l’armistice, il y avait un projet pour une immense fenêtre commémorative en l’honneur des énormes pertes des deux congrégations fondatrices de l'église pendant la Grande Guerre ainsi que du grand nombre de victimes du régiment de l'église, les Royal Highlanders of Canada.
Maintenant connu sous le nom de Black Watch (Royal Highland Regiment) du Canada, le Colonel-en-chef du régiment est le roi Charles III.
Découvrez pourquoi l’élément le plus célèbre de la conception, une étoile de David, n’était pas dans la maquette originale approuvée pour le vitrail, ainsi que l’histoire de l’officier juif héroïque qui a inspiré l’ajout.
Apprenez-en davantage sur la modeste famille McLennan qui a offert le vitrail à l’Église et bien plus encore à Montréal et au Canada.
Enfin, découvrez pourquoi le vitrail « centenaire » semble toujours jeune.

Donna George a complété ses études aux universités Sir George Williams et McGill. Sa carrière comme enseignante au primaire et au secondaire à Montréal a été suivi d’un poste comme chef du département d’anglais au West Island College. Depuis 2018, elle collabore à des projets de recherche historique et d’écriture pour l’église St. Andrew and St. Paul, y compris plusieurs articles au sujet du vitrail des Black Watch.

===========================================================

Frédéric Back : une rencontre inusitée

Conférencière: Hélène Jasmin
Quand: Jeudi 20 avril 2023, 19h30 à 21h
Où: Édifice Centennial,
       288 boul. Beaconsfield, Beaconsfield, H9W 4A4
Conférence en français, suivie d'une période de questions bilingue

2023 04 20HeleneJasmin FredericBackHélène Jasmin nous présente Frédéric Back, artiste et environnementaliste, créateur de « Crac » et « L’homme qui plantait des arbres » gagnant de deux Oscars, Chevalier de l’Ordre du Québec et … ami.

Hélène Jasmin, auteure et conférencière, a fait des études en Sociologie à l’UQAM; l’École de radio-télévision Pierre Dufault, à Montréal; des Études de violon avec Maître Eugène Bastien, membre de l’OSM. Ses expériences de travail incluent : journaliste pigiste pour différents journaux, incluant sa collaboration depuis 2020 au magazine OUR CANADA, publication de Readers Digest; animatrice culturelle aux émissions musicales (radio FM), Radio-Canada; conservatrice d’expositions (en collaboration); autrices de livres sur l’histoire du théâtre, de l’art et de l’horticulture.
Elle est copropriétaire et vice-présidente de l’entreprise La Belle Amérique spécialisée dans les présentations culturelles et reconstitutions historiques.

===========================================================
.

Étude sur les conditions de vie des individus asservis au Québec ancien

Conférencière: Cathie-Anne Dupuis
Quand: Jeudi 18 mai 2023, 19h30 à 21h
Où: Édifice Centennial,
       288 boul. Beaconsfield, Beaconsfield, H9W 4A4
Conférence en français, suivie d'une période de questions bilingue

2023 05 18CathieAnneDupuis AsservisAuQuébecVers 1690, les Canadiens français voient arriver d’une manière quasi constante des autochtones et des afrodescendants asservis dans la vallée Laurentienne, et ce jusqu’en 1833. Pourtant, nous en connaissons encore très peu sur leurs conditions de vie. Cette conférence présentera ce que nous connaissons en date d’aujourd’hui sur les conditions de vie des individus asservis, ainsi que les conditions qui mènent à une mortalité précoce.

Cathie-Anne Dupuis a terminé sa maîtrise en démographie historique en 2020. Au travers de cette maîtrise, elle s’est concentrée sur les questions de la mortalité des individus asservis au Québec ancien. Ayant laissé en suspend plusieurs questions importantes sur les conditions de vie des individus asservis, Cathie-Anne a débuté un doctorat en histoire en 2021 pour retourner aux archives et trouver réponse à ses questions. La conférencière est candidate au doctorat en histoire, auxiliaire de recherche au département d’histoire de l’UdeM et elle est consultante sur le projet Native Bound Unbound.

Vous pouvez lire le texte de sa maîtrise à l'adresse suivante: Dupuis Cathie-Anne Mémoire de maîtrise 2020

 ===========================================================